blue-Seenergie® :  cabinet d'audits & conseils en efficacité énergétique

Assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO) en bâtiments tertiaires

Blue-Seenergie® vous propose ses services d'accompagnement aux économies d'énergies en bâtiments tertiaires.

Système de management de l'énergie (SMé)
Gestion et transaction de CEE
AMO contrat d'exploitation de chaufferies et CVC
AMO refacturation de chaleur et suivi réseau de chaleur

Système de Management énergétique (SMé) en bâtiments tertiaires

SMé - formule "Property​"​

Accompagnement pour la mise en place d'un système de management de l'énergie (SMé) opérationnel au sein de votre structure

Déroulement de la mission :

  • Phase 1 : Rencontre initiale avec le Maître d'Ouvrage (Direction en charge de la gestion du patrimoine immobilier) afin de définir le besoin
  • Phase 2 : Rencontre avec les services Gestionnaires du patrimoine immobilier (études et travaux, maintenance et exploitation, gestion du foncier, gestion comptable et suivi administratif
  • Phase 3 : Analyse fonctionnelle des services rencontrés en lien avec l'intégration d'un Service de Management de l'énergie (SMé) au sein de la Direction en charge de la Gestion du patrimoine immobilier
  • Phase 4 : Restitution et présentation de l’analyse fonctionnelle (suivant démarche ISO 50001) à la Direction, ainsi qu'aux services une fois validée
  • Phase 5 : Aide à la mise en place du SMé au sein de la Direction suivant les choix retenus (logistiques et organisationnels)
  • Phase 6 : Aide au recrutement du personnel à intégrer au SMé
  • Phase 7 : Assistance et accompagnement au démarrage du SMé
  • Phase 8 : Bilan annuel et conseils pour suivre la démarche ISO 50001

SMé - formule "Facility"​

Externalisation de votre système de management de l'énergie (SMé) vers les services de la société Blue-Seenergie®

Déroulement de la mission :

  • Phase 1 : Rencontre initiale avec le Maître d'Ouvrage (Direction en charge de la gestion du patrimoine immobilier) afin de définir le besoin
  • Phase 2 : Rencontre avec les services Gestionnaires du patrimoine immobilier (études et travaux, maintenance et exploitation, gestion du foncier, gestion comptable et suivi administratif
  • Phase 3 : Analyse fonctionnelle des services rencontrés en lien avec l'externalisation d'un Service de Management de l'énergie (SMé) gérée par la société Blue-Seenergie®
  • Phase 4 : Restitution et présentation de l’analyse fonctionnelle (suivant démarche ISO 50001) à la Direction, ainsi qu'aux services une fois validée
  • Phase 5 : Aide à la mise en place du SMé externalisé Blue-Seenergie® en lien avec le fonctionnement de la Direction en charge de la gestion du patrimoine immobilier
  • Phase 6 : Bilan périodiques adaptés au besoin réel du Maître d'Ouvrage et suivant la démarche ISO 50001

Contexte réglementaire

Un Système de Management de l’énergie (SMé) est une démarche volontaire du maître d'ouvrage ou du gestionnaire du patrimoine ayant pour objectif d’aider les organisations (entreprises, autorités, institutions, de droit public ou privé…) à développer une gestion méthodique et efficace quant à l'optimisation des consommations d'énergie et de fluides à l’échelle d'un patrimoine.

Il est l’approche privilégiée pour faire face à l’augmentation durable des prix de l’énergie et des risques liés au changement climatique. La norme ISO 50001 est aujourd'hui l’outil de référence international pour la mise en œuvre d’une telle gestion. 

Selon l’ISO elle pourrait impacter 60% de la demande énergétique mondiale. La norme ISO 50001 s’inspire des principes de la norme européenne EN 1600, laquelle a permis aux organisations françaises et européennes d’être en avance sur la thématique énergétique.

Elle permet de renforcer leur compétitivité, par la baisse de leurs coûts de production et de leur vulnérabilité : meilleure maîtrise des contrats passés avec les prestataires de services énergétiques, choix d’investissements innovants…

Selon le rapport 2008 de l’Agence Internationale de l’Énergie, la mise en œuvre de pratiques de management de l’énergie permet d’économiser entre 5 et 22% d’énergie.

Les sociétés ayant mis en place un système de management énergétique (SMé) certifié ISO 50001 sont exemptées de l'obligation de réaliser l'audit énergétique obligatoire pour les entreprises de plus 250 salariés ou ayant un chiffre d'affaires supérieur à 50 millions d'euros et un bilan excédant 43 millions d'euros.

La réalisation d’opérations d’économies d’énergie dans le cadre de la certification ISO 50001, ou suite à son obtention permet de bénéficier d’une bonification du montant de certificats obtenus :

  • De 50 % dans le cadre de la certification de niveau 1
  • De 100 % dans le cadre de la certification de niveau 2

Certificats d'Economies d'Energie (CEE) en bâtiments tertiaires

Assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO) en bâtiments tertiaires

Déroulement de la mission :

  • Phase 1 : Etat des lieux existant sur les travaux d'amélioration de la performance énergétique projetés par le Maître d'Ouvrage, ceux en cours de réalisation, ceux achevés sur l'année ou ceux déjà engagés financièrement.
  • Phase 2 : Estimation des certificats d'économies d'énergies sur les travaux éligibles aux dispositif des CEE (projetés, engagés financièrement, en cours de réalisation, ou achevés sur l'année en cours).
  • Phase 3 : Montage des dossiers administratifs à remettre au Pôle nationale des CEE - PNCEE (pour les travaux déjà engagés financièrement). Mise en concurrence d'acheteurs potentiels pour la valorisation des CEE au travers de notre plateforme de gestion et de transaction de CEE (à ce stade uniquement pour les travaux non projetés et non engagés financièrement)
  • Phase 4 : Suivi des dossiers déposés au PNCEE (pour les travaux déjà engagés financièrement). Transaction des CEE auprès de l'acheteur mieux disant (à ce stade uniquement pour les travaux non projetés et non engagés financièrement).
  • Phase 5 : Réception des CEE une fois délivrés par le PNCEE et valorisation auprès d'acheteurs potentiels (à ce stade uniquement pour les travaux déjà engagés financièrement)
  • Phase 6 : Transaction des CEE auprès de l’acheteur mieux disant (à ce stade uniquement pour les travaux déjà engagés financièrement)

Contexte réglementaire

Le fonctionnement du dispositif : le dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE) a été mis en place par la loi POPE (Programme fixant les Orientations de la Politique Énergétique) du 13 juillet 2005, pour encourager les économies d’énergie.

Les Certificats d’Economie d’Energie sont attribués aux particuliers, entreprises, collectivités qui réalisent des travaux d’économie d’énergie.

Ils sont « rachetés » par les fournisseurs d’énergie (appelés «les obligés») sous forme d’offre de service ou de primes (souvent appelées éco-primes ou prime éco-énergie).

Les travaux éligibles !

De nombreux travaux ouvrent droit aux Certificats d’Economie d’Energie dans les bâtiments résidentiels et tertiaires (isolation, chauffage, ventilation, éclairage,…), dans l’industrie (moteurs, variateurs de vitesse, récupérateurs de chaleur, régulateurs,…) ainsi que dans l’agriculture, les réseaux de froid/chaleur et les transports.

CEE-PE, Précarité !

En plus du dispositif classique ouvert à tous, l'Etat a introduit depuis le 1er janvier 2016 un volet supplémentaire dans le dispositif des certificats d'économie d'énergie: il s'agit de la prime énergie précarité énergétique. Ces aides bonifiées sont destinées à la rénovation de logements de ménages en situation de précarité.

Les critères d'éligibilité sont basés sur les revenus minimums définis par l'ANAH.

Comment sont calculées les CEE ?

Une formule de calcul des Certificats d’Économies d’Énergie est donnée dans chaque fiche d’opération standardisée.

L’unité utilisée est le «kilowatt heure cumac», défini par l’économie d’énergie réalisé (kWh) en fonction de la durée de vie du produit et d’un coefficient d’actualisation financier et technique lié à l’amélioration de la référence dans le temps (cumac).

Le gain (kWh cumac) est donc égal au Gain annuel (kWh) x Durée de vie du produit installé x Coefficient d’actualisation (4%). Le montant de la prime dépend directement du montant de kWh cumac.

AMO contrats et marchés exploitation chaufferies et équipements CVC en bâtiments tertiaire

AMO CONTRATS ET MARCHÉS EXPLOITATION CHAUFFERIES ET ÉQUIPEMENTS CVC EN BÂTIMENTS TERTIAIRE

Déroulement de la mission :

  • Phase 1 : Recueil des données existantes à remettre par les Services en charge de l’exploitation et de la maintenance CVC du patrimoine immobilier (pièces administratives et techniques des contrats et des marchés de maintenance CVC, inventaire des installations techniques à entretenir)
  • Phase 2 : Relevé sur sites des équipements à intégrer au nouveau marché d'exploitation CVC
  • Phase 3 : Réalisation d'un nouvel inventaire à jour et exhaustif des équipements CVC
  • Phase 4 : Présentation au Maître d'Ouvrage ou au Gestionnaire du patrimoine des différents types de contrats d'exploitation existants, et orientation vers le choix du marché d'exploitation CVC le plus adapté à ses besoins
  • Phase 5 : Rédaction du dossier de consultation des entreprises (DCE) et analyse des offres du marché
  • Phase 6 : Restitution et présentation des résultats d'analyse au Maître d’Ouvrage ou au Gestionnaire du patrimoine
  • Phase 7 : Aide à la mise en place du nouveau marché une fois notifié
  • Phase 8 : Accompagnement sur les 2 premières années de la mise en place du nouveau marché (suivi du P1, P2, P3 & optimisation des cibles NB si marché avec intéressement aux économies d'énergie de type PFI ou MCI-MTI)

Contexte réglementaire

L'assistance à maîtrise d'ouvrage exploitation de chaufferie et marchés CVC est une démarche volontaire du Maître d'ouvrage ou du Gestionnaire du patrimoine ayant pour objectif de se faire accompagner dans la mise en place et/ou le suivi de ses contrats et marchés d'exploitation et de maintenance du CVC (Chauffage/Ventilation/Climatisation).

La grande hétérogénéité des marchés d'exploitation CVC proposés aux Maîtres d'ouvrage ou Gestionnaires de patrimoines complexifie le choix à effectuer par ses derniers dans leur mise en place.

De plus est, le chauffage représente le plus souvent la part la plus importante des consommations d'énergie d'un patrimoine immobilier.

Partant de ce constat, il devient vital d'intégrer aux marchés d'exploitation CVC, des clauses de performance énergétiques à faire atteindre par l'exploitant des chaufferies et des installations de type CVC.

Notre Bureau d'études & Services en efficacité énergétique propose à tous Maîtres d'ouvrage ou Gestionnaires de patrimoine étant soumis à obligation de faire entretenir ses équipements de chauffage, eau chaude sanitaire et de climatisation, cette mission d'assistance.

Nous mettrons à votre profit tout notre savoir-faire, notre niveau de qualification ainsi que notre expérience, éléments essentiels pour mener à bien cette mission.

AMO pour la refacturation et le suivi du réseau de chaleur

AMO POUR LA REFACTURATION ET LE SUIVI DU RÉSEAU DE CHALEUR

Déroulement de la mission :

  • Phase n°1 : Rencontre initiale avec le Maître d’ouvrage et présentation du contexte réglementaire
  • Phase n°2 : Analyse des contrats existants
  • Phase n°3 : Analyse des factures et du mode opératoire de facturation aux usagers et aux usagers finaux
  • Phase n°4 : Etat des lieux de la chaufferie et du réseau de chaleur
  • Phase n°5 : Proposition d’un nouveau mode opératoire de refacturation
  • Phase n°6 : Accompagnement du Maître d’ouvrage pour le suivi et la refacturation de la chaleur aux abonnés et aux usagers finaux
  • Phase n°7 : Accompagnement du Maître d’ouvrage sur le suivi du contrat d’exploitation de la chaufferie et des réseaux de chaleur (incluant le sous stations des abonnés et des usagers finaux)

Contexte réglementaire

L'assistance à maîtrise d'ouvrage "refacturation et le suivi de réseaux de chaleur" est une démarche volontaire du maître d'ouvrage ou du gestionnaire du patrimoine ayant pour objectif de se faire accompagner dans la refacturation légale de chaleur à ses usagers finaux et aux abonnés et aussi permettre le suivi de la maintenance et l'exploitation de la chaufferie et des réseaux de chaleur (sous-stations inclues).

Blue-Seenergie®

Energy Manager (Thermicien-Energéticien) : Audits, conseils et accompagnement en efficacité énergétique, assistance a maîtrise d’ouvrage, contrôle, mesure d’efficacité énergétique…

26 rue jean de la fontaine

49770 Longuenée-en-Anjou

Contactez-moi

07 78 42 38 06

Du lundi au vendredi :

8h30 à 18h